Peinture à l'huile

Progression de la peinture d’Adam

clip!

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous l’avancée de ma copie de l’Adam et Eve de Rubens (en diptyque, cf. le premier article sur ce projet). Pour l’instant, je me focalise sur Adam. En effet, je n’ai pas la place de stocker en cours les deux toiles simultanément. Pour éviter qu’il y ait trop de différences entre les deux toiles, je note scrupuleusement les pigments que j’utilise. J’espère que le fait qu’ils n’aient pas été réalisés en même temps ne se verra pas trop. Mais revenons à la réalisation.

Étude anatomique d’Adam

Tout d’abord, j’ai décidé d’étudier plus précisément l’anatomie d’Adam et les muscles sollicités par sa posture. Pour se faire, j’ai disposé un mannequin 3D revêtu d’une “peau” de muscles selon la même posture. La musculature du mannequin est beaucoup moins développée que celle d’Adam, mais cela m’a permis de mieux comprendre les formes ainsi que certaines lumières, comme celle au niveau du biceps et du ligament qui le relie au coude ou encore celles dans le cou.

AdamEcorché
Adam_eva

Pose des valeurs les plus foncées

Je me suis alors lancée dans la peinture. J’ai d’abord commencé par “éteindre” le rouge de la craie Conté, qui était un peu fort, et par renforcer les valeurs les plus foncées. Pour se faire, j’ai utilisé un mélange d’ombre naturelle et de terre verte (le vert étant la complémentaire du rouge). Puis j’ai ébauché le décor d’arrière plan (troncs, feuillages très sombres) avec de l’ocre jaune et du noir.

IMG_0290
IMG_0426

Peinture du ciel

Ensuite, j’ai représenté le ciel. Il déborde volontairement sur les feuillages pour transparaître plus tard entre les feuilles. Pour le faire, je n’ai pas utilisé de bleu, mais uniquement un mélange de noir de mars et de blanc de Titane !

IMG_0540

Le ciel me paraît pour l’instant un peu nuageux. Mais avec le feuillage, qui sera somme toute assez foncé, il devrait avoir une teinte plus proche de celle du tableau.

Le défi de la peau

Enfin, j’ai commencé à représenter la peau. D’abord au niveau du bras puis sur l’ensemble du corps. Pour commencer, j’ai utilisé deux valeurs clair/sombre assez “vertes” (mélange d’ocre jaune, blanc et noir), puis en ajoutant très légèrement une teinte un peu rouge (terre de Sienne brûlée), j’ai redonné de la vie à sa peau. Cela a beaucoup atténué les différences de valeurs. Mais, je pourrais les remonter en glacis. Enfin, j’ai aussi posé une base assez rousse pour les cheveux et la barbe (avec de la Terre de Sienne brûlée et de l’ocre jaune).

IMG_0568
IMG_0662

Et voilà ! A bientôt pour la suite !

Loading Likes...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *